PS5 : 13,4 millions d’unités vendues, PS Plus : 47 millions d’abonnés

Sony a publié ses résultats financiers pour la période de juillet à septembre 2021, affichant un certain nombre de chiffres intéressants, notamment en ce qui concerne PlayStation et donc le département des jeux. PS5 s’est vendue 3,3 millions d’unités au dernier trimestre, pulvérisant 13,4 millions de consoles ; la PS4 n’a vendu « que » 200 000 unités, désormais en fin de course, pour un total de 116,6 millions de consoles depuis sa sortie. PS Plus a gagné 1,3 million de nouveaux abonnés pour atteindre 47,2 millions, inversant son déclin précédent et se rapprochant du seuil psychologique des 50 millions.

Dans l’ensemble, la division PlayStation a affiché des chiffres positifs, avec 5,86 milliards de dollars de recettes et 751 millions de dollars de bénéfices, son meilleur T2 de tous les temps et son deuxième meilleur trimestre en dehors de la période des fêtes (c’est-à-dire en excluant le trimestre d’octobre à décembre). Le cumul des titres vendus sur PS4 et PS5 s’élève à 76,4 millions d’unités, dont 7,6 millions de premières.

Pour l’avenir, les chiffres les plus intéressants sont probablement ceux qui montrent la croissance des activités numériques et des services. Le PlayStation Store a réalisé un chiffre d’affaires de 2,86 milliards de dollars, en hausse de 6 % par rapport à la même période de l’année dernière, tandis que l’ensemble du département PlayStation Software &amp ; Services a enregistré une hausse de 3,8 %. Il y avait 104 millions d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle, chacun dépensant en moyenne 36,27 dollars, soit une augmentation de 5,9 % par rapport à il y a douze mois. La croissance de ce secteur particulier, combinée à celle de PS Plus, est un signe positif pour l’écosystème PlayStation, qui continue à générer des ventes au sein de sa plateforme.

.

PlayStation – consoles, jeux et services – a représenté 27 % des revenus et 25 % des bénéfices totaux, suivie de la division électronique avec 24 % des revenus et 22 % des bénéfices, puis du côté des investissements financiers, des caméras et des objectifs, de Sony Pictures et de Sony Music.

Au total, les revenus ont été de 21,52 milliards de dollars, les bénéfices d’exploitation de 2,89 milliards de dollars et les bénéfices nets de 1,94. Il s’agit du meilleur trimestre de l’histoire de la société en termes de recettes et de bénéfice d’exploitation, et du deuxième meilleur trimestre de son histoire en termes de bénéfice net.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.